Dans un Burger King aux États-Unis, la direction et l’ensemble du personnel démissionnent tous en même temps.

EMPLOI « Nous démissionnons tous. » « Nous nous excusons pour tout désagrément », indique un communiqué affiché à l’extérieur du restaurant.

Pour protester contre les mauvaises conditions de travail, le directeur général et huit employés d’un restaurant Burger King de Lincoln, dans le Nebraska (États-Unis), ont démissionné. « Nous nous préparons tous à partir ». « Nous nous excusons pour la gêne occasionnée », ont-ils indiqué sur le panneau placé devant le commerce.

Selon la chaîne locale ABC, la photo de leur déclaration est instantanément devenue virale. Les employés ont déjà démissionné et étaient en train de signifier leur préavis. Ils ont cherché à s’amuser « aux dépens de la direction générale » avec cette déclaration, selon l’ancienne directrice Rachael Flores, qui était en charge depuis janvier. Ils ne se doutaient pas que leurs actions auraient un tel impact.

Dans la cuisine, il fait 32°C.

Les superviseurs de l’Américaine l’ont contactée et lui ont demandé de retirer le panneau dès que possible, ce qu’elle a fait le 10 juillet. Ils ont également exigé qu’elle rende les clés du restaurant sous peine d’être licenciée. Les employés entendaient protester contre le nombre insuffisant de travailleurs, les risques pour la sécurité qui en résultaient et le fait que certains d’entre eux travaillaient des semaines de 50 à 60 heures.

Une autre employée, Kylee Johnson, a déclaré : « Nous attendions l’arrivée de renforts et personne n’est jamais venu. » En raison de l’absence de climatisation dans les cuisines, plusieurs collègues ont dû travailler pendant plusieurs semaines à des températures supérieures à 32°C, selon Rachael Flores. Son patron l’a qualifiée de « bébé » lorsqu’elle a dû se rendre à l’hôpital pour déshydratation.

Bien que le restaurant soit toujours en activité, Kylee Johnson et Rachael Flores affirment qu’il manque cruellement de personnel. Elles affirment également que de nombreuses nouvelles recrues partent après seulement quelques jours de travail. Elles affirment également que d’autres établissements Burger King des environs sont dans la même situation.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *