Edouard Philippe, en larme, raconte son expérience la plus traumatisante à Matignon

L’ancien Premier ministre s’est exprimé dans l’émission « Sept à Huit » de TF1.

Politique Édouard Philippe a été interrogé sur son pire souvenir en tant que Premier ministre, poste qu’il a occupé entre mai 2017 et juillet 2020, lors d’une interview dans l’émission Sept à Huit de TF1 ce dimanche 12 septembre.

« Le pire moment, le moment le plus dur, et un moment que j’ai presque peur d’évoquer parce que je sais qu’en le rappelant, je mets un poignard dans la plaie de beaucoup de gens », déclare le maire du Havre, la voix presque tordue par l’émotion, en réponse à l’interpellation d’Audrey Crespo. Le Mara

« C’était un bus scolaire percuté par un train, et c’était le pire moment de ma vie parce que c’était tellement horrible. Bien sûr, c’était une tragédie horrible pour les familles, mais pour tous les autres, le choc était tout ce qui comptait « , ajoute Edouard Philippe, les yeux remplis de larmes.

« On se définit soi-même, c’est presque égocentrique, et ça me laisse perplexe ».

Un bus transportant des élèves est entré en collision avec un TER automoteur sur un passage à niveau à Millas le 14 décembre 2017, assurant la liaison entre les gares de Villefranche – Vernet-les-Bains et Perpignan. Six adolescents ont été assassinés, tandis que 14 autres ont été blessés lors de l’incident.

« Je me souviens être allé rendre visite aux pompiers qui avaient ramassé les cadavresEt voilà… (…) Et ensuite, vous voyez, quand vous êtes un père, un parent, vous vous reconnaissez, c’est quasiment égoïste, et je suis perplexe.  (…) On sent le désarroi des familles qui attendent des nouvelles, qui ne savent pas trop quel est le destin de leur enfant à ce moment-là. Le destin, c’est celui qui vous fracasse  » L’homme politique est arrivé à son terme.

Édouard Philippe, père de trois enfants, a également déclaré son soutien à Emmanuel Macron pour l’élection présidentielle de 2022.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *