Jean-Michel Blanquer affirme que l’allocation de rentrée sert à acheter des écrans plats

Dimanche, le ministre de l’Éducation nationale s’est adressé à France 3 à propos de l’allocation de la rentrée des classes. Ses paroles ont provoqué la controverse.

Elle est versée chaque année à plus de 3 millions de foyers à revenus modestes. L’allocation de rentrée scolaire est un soutien économique de 400 euros par enfant. Et comme tous les ans, lorsqu’elle est payée à la mi-août, plusieurs voix se lèvent pour questionner l’usage qui en a été fait.  

« On sait bien, si on regarde la réalités en faits, qu’il y a des investissements en écrans plats qui sont plus significatifs qu’en septembre », a souligné Jean-Michel Blanquer, qui s’est expliqué dimanche sur France 3. 

Un stéréotype courant.

En questionnant certains de ses allocataires, la Caf s’est aperçue que 95 % des parents ont utilisé l’allocation de rentrée scolaire pour des fournitures et vêtements scolaires. Dans une enquête publiée en 2013, la Caisse d’allocations familiales (Caf), chargée de reverser cette aide, réfute cette hypothèse.

Le détournement de l’allocation resterait donc marginal, malgré ce que certains prétendent.

Toutefois, chaque année, la question refait surface dans le débat public. Ainsi, plusieurs députés ont suggéré de remplacer l’allocation de rentrée scolaire par des chèques cadeaux afin d’éviter de possibles abus. Jean-Michel Blanquer n’y est pas défavorable, bien qu’aucune étude tangible ne démontre les abus de cette allocation.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *