La police racompagne son fils parce qu’elle n’a pas payé la cantine

La police racompagne son fils parce qu’elle n’a pas payé la cantine

13 septembre 2021 1 Par onsennuie

Parce que sa mère n’avait pas payé la facture de la cantine, la police a ramené chez lui un enfant de sept ans pendant sa pause déjeuner, jeudi 9 septembre.

L’incident s’est produit le 9 septembre à Saint-Médard-de-Guizières, une ville de Gironde. Ce jour-là, pendant l’heure du déjeuner, des policiers locaux sont venus à l’école primaire de la ville et ont secouru un enfant de sept ans. L’autre est ensuite ramené à son domicile. Comment en est-on arrivé jusque là ? Sud Ouest et BFMTV ont découvert deux ans de factures de cantine impayées.

Le montant total dû serait de plus de 800 euros, soit environ 350 à 400 repas. Malgré plusieurs avertissements, les agents municipaux estiment que la crise durera jusqu’en 2019. Les actes de la municipalité irritent la mère, même si elle ne les conteste pas. « Quand quelqu’un a un problème avec son loyer, peu importe la raison, il a 7 ans, et nous ne pouvons pas l’utiliser pour résoudre le  problème, de cette manière.  Qu’il s’agisse de la cantine ou autre, on ne s’en prend pas à ses enfants. C’est loin d’être normal. » Chirley Raymond, la mère de l’enfant, sanglote au micro de BFMTV.

Nous pensons que le gouvernement local est derrière ce geste. Mireille Conte Jaubert, la maire de la commune, a indiqué à BFMTV que ses services ont appelé toutes les familles pour demander le remboursement des frais de cantine non payés, soit 17 000 euros. Chirley Raymond est la seule personne qui a refusé de payer son obligation. La mère de l’enfant a déclaré dans les colonnes de Sud Ouest qu’elle espérait que son état s’améliore au cours du mois.

Share Button