Le coronavirus : 1,63 million de doses du vaccin Moderna sont suspendues au Japon en conséquence d’une anomalie

Des éléments étrangers ont été détectés dans plusieurs flacons au Japon du vaccin Moderna contre les coronavirus.

Suite à des signalements d’impuretés dans quelques flacons du vaccin anti-coronavirus de la biotech américaine Moderna, le Japon a décidé jeudi de suspendre la distribution de 1,63 million de vaccins

Le groupe pharmaceutique japonais Takeda, qui assure les importations et la diffusion du vaccin Moderna au Japon, a indiqué dans un communiqué avoir été informé « par différents centres de vaccination de la présence de corps étrangers » dans des fioles de vaccin scellées. « Après avoir consulté le ministère de la Santé, nous avons pris la décision de suspendre toute utilisation » de tous les vaccins de 3 lots à partir de jeudi, soit 1,63 million de doses au total, a précisé Takeda.

Coronavirus Covid-19 Protection and Vaccine. Doctor drawing up solution from vaccine bottle and filling syringe injection for patient vaccination in medical clinic, Coronavirus in background

Une quarantaine de doses concernées.

Le groupe japonais a invité Moderna à effectuer une « enquête urgente » sur les échantillons, qui, selon les médias locaux, ont été fabriqués en Espagne. 

La présence de contaminants a été constatée dans 39 fioles scellées de vaccin dans huit centres de vaccination différents au Japon, dont Tokyo, selon la télévision publique japonaise NHK. 

Les fioles provenaient toutes d’un des trois lots de vaccins retirés de la circulation au Japon. Les deux autres lots ont été stoppés par prudence, a précisé jeudi le porte-parole du gouvernement Katsunobu Kato.

« Pour le moment, rien ne nous indique que des doses comportant ces contaminations ont été injectées » à des personnes, a-t-il précisé lors d’un briefing de presse périodique. En revanche, « nous ne disposons d’aucun retour sur les possibles atteintes à la santé liées à une injection des doses incriminées », a poursuivi Katsunobu Kato.

Nombre de contaminations record

Le corps médical qui administre les doses examine également les fioles à l’œil nu avant de procéder à la préparation et à l’injection des vaccins, a expliqué le ministère japonais de la Défense, qui gère les différents centres de vaccination de masse du pays. Le ministère de la Santé collaborera avec Takeda pour la distribution de nouvelles doses afin d’éviter de bouleverser le calendrier national de vaccination, qui s’est intensifié ces derniers mois après un lent départ.

Environ 43 % de la société japonaise est totalement vaccinée. Mais cela ne doit pas empêcher le pays de se démener avec des niveaux records de contaminations journalières, dues en grande partie à la souche Delta, plus résistante et plus contagieuse. La plus grande partie du pays est maintenant soumise aux mesures de restriction Covid-19, mais elles restent peu nombreuses et d’une efficacité discutable, car la portée du gouvernement pour les faire appliquer est restreinte.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *