POUR ÉVITER DE TRAVAILLER, UN CONSULTANT FISCAL SUÉDOIS APPELLE SON PROPRE NUMÉRO PENDANT DES HEURES.

Démasqué par sa direction, il a utilisé une incitation « très faible » pour justifier sa conduite. Il court aujourd’hui le risque d’être licencié.

Un expert fiscal suédois a découvert la technique consistant à téléphoner sur son téléphone personnel pendant un total de 55 heures afin d’éviter le travail, jusqu’à ce qu’il soit démasqué par ses supérieurs.

Selon un dossier disciplinaire acquis par l’AFP auprès de l’administration fiscale suédoise, « au lieu d’accepter les appels des clients, Andreas a appelé son numéro de téléphone portable personnel, ce qui a eu pour conséquence qu’il a été mis en +busy+ dans le système et que les appels entrants ont été acceptés par quelqu’un d’autre. »

Le Suédois de 28 ans, qui risque le licenciement, a contacté son numéro personnel 32 fois pour un total de 55 heures, soit sept jours de travail réel, entre le 10 mars et le 5 mai, selon le bureau des impôts.

« Certains de ces appels ont continué pendant des heures », selon l’étude.

La motivation est « très faible ».

Il était employé depuis mai 2020, mais en raison de l’épidémie, il était en télétravail depuis janvier 2021.

L’un de ses patrons a observé en avril qu’il faisait des conversations téléphoniques anormalement longues par rapport à la moyenne des échanges fiscaux.

L’employé a finalement avoué que ces appels ne faisaient pas partie de son travail lorsqu’il a été interrogé, mais une enquête interne a révélé qu’il les avait passés quatre autres fois après cet entretien.

Lorsque l’employé a été convoqué à nouveau en mai, il s’est justifié en affirmant que sa motivation au travail était « très faible ».

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *